img-0342-co.jpg

 

 

 

 

Supplément Pélerin N° 6875 

Jan Brueghel l'Ancien (1568-1625)

Adam et Eve dans le jardin d'Eden 1615 Chateau de Windsor, Royaume-Uni

The Royal collection 48,5 x 65,8 cm

Adam et eve dans le jardin d eden

Dans la scène de ce paradis terrestre, les animaux sont figurés au sein d'une végétation luxuriante avec, enarrière-plan, Adam et Eve qui, en prenant la pomme offerte par le serpent, s'apprêtent à rompre cette douce harmonie où le "loup côtoie l'agneau"...C'était le matin du monde et nous sommes au seuil d'une chute: le peintre semble jeter un regard nostalgique sur cet âge révolu de parfaite concorde entre Dieu et l'homme, et entre ce dernier et la Création. Ce bestiaire s'inscrit en cohérence avec la vision chrétienne du monde, et d'abord dans sa conception du temps. C'est bien Dieu qui crée les animaux, mais ils sont confiés à l'homme, à qui revient le soin de leur donner un nom (Gn 2,20). Et c'est Noé qui aura à les sauver. Ce tableau va bien plus loin qu'une simple représentation animalière. La peinture devient support d'une expérience du monde qui invite à s'engager dans une réflexion sur la Création, en cultivant la contemplation et le recueillement. Au XVIIe siècle, ces oevres avaient pour fonction d'édifier le spectateur en montrant la diversité inépuisable de la nature animée par le souffle divin donnée à l'homme et manifestant la bonté de Dieu. le plaisir artistique se conjuguait ici avec l'édification spirituelle. P.Jean-Marc Nicolas

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site