img-0342-co.jpg

 

 

 

 

Le cri du lion

Daniel dans la fosse aux lion. Mosaïque Byzantine du XIe siècle. Monastère d'Hosios Loukas (Grêce).

Supplément Pélerin N° 6876 11 septembre 2014.

Daniel dans la fosse aux lions

 

L'épisode de la fosse aux lions est un des plus connus de l'histoire du prophète Daniel. Resté fidèle à son Dieu, il est livré aux fauves par des hommes jaloux. Mais Dieu l'épargne, comme le raconte Daniel:" Mon Dieu m'a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m'ont fait aucun mal, parce quej'ai été trouvé innocent devant mon Dieu" (Dn 6,23). Le personnage de Daniel, les bras levés en signe de prière, préfigure le Christ. Son séjour dans la fosse aux lions rejoint la descente aux enfers, après la crucifixion. Il triomphe des fauves, comme Jésus domine Satan. Le lion incarne ici la force maléfique de l'adversaire:"Des fauves nombreux me cernent, des lions qui déchirent et rugissent ouvrent leur gueuele contre moi" (Ps 21,13-14). En fait, dans la Bible, le lion est ambivalent: symbole de puissance dominatrice, c'est un souverain, juste ou cruel. Des tribus d'Israël, la plus puissante est celle de Juda dont l'emblème est le lion (Gn 49,9). Le Christ est appelé lui-même "lion de la tribu de Juda" (Ap 5,5). Et le lion ailé devient l'attribut de l'évangéliste Marc dont le texte débute par une citation d'Isaïe "Une voix crie dans le désert...". Dans nos vies retentit puissament le cri du " Christ lion" pour nous appeler à "préparer le chemin du Seigneur". P. JEAN MARC NICOLAS

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site