Vitrail du déambulatoire nord de la Cathédrale de Nevers (Nièvres) 2008, J.M. ALBEROLA et D. DUCHEMIN

Spplément Pélerin n° 6862 5 juin 2014                          

 

Les douzes apôtres rassemblés reçoivent l'Esprit Saint sous la forme de langes de feu. Il s'agit bien d'une scène de Pentecôte, un des vitraux contemporains de la cathédrale neveroise. Onze des apôtres sont figurés par leurs seuls visages, dont le dessin est tiré d'un vitrail gothique. Ils sont du même rouge incandescent que les flammes. L'artiste n'a pas reproduit leurs corps. Créateur d'images très neuves Alberola aime jouer avec celles du passé. Il a emprunté aussi ici la figure centrale de Pierre, en la faisant rayonner singulièrement. L'apôtre qui va devenir porte-parole de l'Eglise naissante semble illuminé de la gloire divine Son éclat jaune renvoie à la main du Père qui au sommet de la scène, répand le Saint Esprit. Lez couleurs rfranches en haut du vitrail, côté ciel, tranchent avec le fond brun de la partie inférieuresn, où desmotifs médiévaux sont disloqués en étranges arabesques. Mais au fait? Les apôtres sont douze et on compte ici onze langes de deu... C'est sur le vitrail voisin - Le baptême du Christ- qu'on retrouvera la douzième: elle remplace la colombe comme signe de l'Esprit Saint. Ce "glissement" souligne le lien étroit entre baptême et Pentecôte: il nous faut "naître de l'eau et de l'Esprit" (Jn 3,5) Monique Scherrer.

 

                                                                                                                                                                                      

Vitrail pentecote nevers

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×