img-0340-co.jpg

 

 

 

 

Comprendre une oeuvre  Supplément PELERIN N° 6865 - 26 juin 2014

Saint Pierre Façade du porche de l'Eglise Saint-Pierre d'Yvetot (Seine-Maritime)

Sculpture de René Collamarini, 1954, Béton Armé, 12.8 x 8 M

 

Pierre 26 06 14002

 

 

 

Cet homme à moitié nu, en tenue de pêcheur avec le filet sur l'épaule, et au-dessus de lui l'imposante tiare des papes: quel saisissant raccourci pour raconter Saint Pierre! Robuste et hiératique, celui que Jésus choisit comme chef de son Eglise accueille d'une main et bénit de l'autre. Sur les cotés , des phrases de l'Ecriture, illustrées de bas-reliefs, rappellent des épisodes de sa vie: à droite au milieu, l'aile d'un ange ouvrant une porte évoque sa libération de prison (Ac 12,7); en dessous, les pas sur l'eau signifient la marche sur le lac (Mt 14, 29). La sculpture est immense, à la mesure de ce "géant de la foi": sa statue mesure à elle seule 8 m et pèse 12 tonnes, et l'ensemble en pèse 52 ! Le béton armé fut coulé en place, d'une seule masse, dans un moulde en plâtre. Le projet était révolutionnaire. L'âpotre se détache sur fond de mailles de filet, fermées par des vitraux bleu-vert... en forme d'écailles de poisson. Aux quatre angles de l'oeuvre, les carrés symbolisent en haut le ciel avec deux anges, et en bas la terre, avec un homme et une femme. Tout comme les deux clés et la parole du Christ inscrite à la base de l'ensemble (Mt 16, 19), ils disent le rôle de "passeur" de Pierre entre l'Eglise et le royaume des cieux. Monique SCHERRER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×